L’origine du safe space naît d’une nécessité des communautés queer BIPOC marginalisées de se rassembler et de célébrer leurs authenticités plurielles et dissidentes sans se faire attaquer pour simplement être qui iels sont.



Iels tentent de combler un sentiment de sécurité et d’appartenance en contraste à une société hétéronormative blanche qui les sous-reconnaît, sous-estime et sous-représente.



Le sentiment de sécurité est subjectif. Les personnes qui se moquent du safe space sont souvent les mêmes qui peuvent prendre le sentiment de sécurité pour acquis. L’idée que le safe space censure, exclut et persécute la différence est fausse. Le safe space condamne plutôt la violence et la discrimination. La différence est encouragée, mais dans le respect d’autrui.
Queer : terme parapluie pour désigner les personnes de la diversité sexuelle et des genres



BIPOC : Black, Indigenous, People of Colour / Culture  > Noire·e·s, Autochtones, Personnes racisées